Vous vous apprêtez à quitter Moncoeur-sca.be.

Vous vous apprêtez à quitter le site moncoeur-sca.be d'AstraZeneca Belgique. Les liens que nous publions sur notre site sont choisis avec soin. Cependant, nous attirons votre attention sur le fait que le contenu, les produits ou informations repris sur des sites tiers ne sont pas la propriété d'AstraZeneca Belgique et, ne sont donc pas contrôlés par AstraZeneca Belgique. Par conséquent, nous ne donnons aucune garantie, ne prenons aucune responsabilité et ne faisons aucune déclaration à propos de ces tiers, leurs produits ou services, la nature ou le contenu de leur site web et leurs politiques et pratiques en matière de protection des données personnelles.

 

Mon traitement

Traitement à l’hôpital

Le SCA (syndrome coronarien aigu) est un terme médical utilisé pour désigner un infarctus du myocarde ou l’angor instable résultant d’un apport insuffisant d’oxygène dans le muscle cardiaque.

Pendant la phase critique (aigüe), votre médecin veillera avant tout à soulager la douleur et à limiter au maximum le risque du (nouveaux) infarctus du myocarde. Vous serez placé(e) sous oxygène et recevrez une perfusion de médicaments empêchant la formation de caillots sanguins, comme l’aspirine et l’héparine. Un électrocardiogramme (ECG) sera également effectué pour contrôler votre rythme cardiaque et votre état sera surveillé par moniteur cardiaque.

Stent

Si un caillot sanguin bloque une des artères coronaires, une angioplastie sera pratiquée. Cette intervention consiste à glisser via l’aine ou le poignet un cathéter dans un vaisseau sanguin avec un petit ballon à son extrémité. Lorsque le cathéter arrive au niveau du blocage, le ballon est gonflé et un stent (petit tube en treillis métallique) est placé afin de maintenir l’artère rétrécie ouverte et de rétablir ainsi la circulation du sang.

Pontage

Si plusieurs artères sont abîmées, une opération de « déviation » (pontage) peut s’avérer nécessaire. On utilise souvent à cet effet une veine des jambes ou une artère mammaire.

Retour à domicile

Dès que vous pourrez quitter l’hôpital, vous recevrez un rapport vous expliquant votre traitement et les médicaments à prendre. Votre médecin généraliste en recevra également un exemplaire.

Si vous avez des questions, parlez-en à votre médecin ou pharmacien

Prenez vos médicaments selon les indications prescrites, même si vous vous sentez plutôt bien. Les médicaments permettent d’éviter que votre maladie s’aggrave et de réduire le risque du (nouveaux) infarctus du myocarde. Il est important de poursuivre son traitement pendant toute sa durée

Que votre hospitalisation ait duré 2 jours ou 2 semaines, il se peut que le retour à domicile constitue pour vous une source d’angoisse. Faites appel aux différents prestataires de soins disponibles si vous avez besoin d’aide durant votre convalescence.