Vous vous apprêtez à quitter Moncoeur-sca.be.

Vous vous apprêtez à quitter le site moncoeur-sca.be d'AstraZeneca Belgique. Les liens que nous publions sur notre site sont choisis avec soin. Cependant, nous attirons votre attention sur le fait que le contenu, les produits ou informations repris sur des sites tiers ne sont pas la propriété d'AstraZeneca Belgique et, ne sont donc pas contrôlés par AstraZeneca Belgique. Par conséquent, nous ne donnons aucune garantie, ne prenons aucune responsabilité et ne faisons aucune déclaration à propos de ces tiers, leurs produits ou services, la nature ou le contenu de leur site web et leurs politiques et pratiques en matière de protection des données personnelles.

 

Une activité physique saine

Conseils pour se sentir bien

Les patients cardiaques peuvent ressentir de l'inquiétude. Que pouvez-vous faire pour surmonter l'épreuve, aussi bien physiquement que mentalement ?

La réadaptation sera plus efficace avec une attitude positive.

1. Posez des questions

Efforcez-vous d'être bien informé sur votre maladie. Demandez des conseils à votre médecin ou au centre de réadaptation cardiaque sur le nouveau mode de vie à adopter, ou lisez un guide de recommandations aux patients pour vous aider vous-même.

2. Notez vos progrès
3. Cherchez du soutien

Rencontrez d'autres personnes souffrant de problèmes de cœur via des groupes d'entraide locaux pour maladies cardiaques.

4. Bougez

Vous vous sentirez mieux en ayant une activité physique régulière.

5. Parlez-en

S'il vous est difficile de parler de votre maladie à vos proches ou à vos amis, recherchez un soutien auprès d'un psychologue. Votre médecin pourra vous diriger vers l’un d’eux.

6. Trouvez de nouveaux intérêts

La recherche d'autres occupations peut vous aider à être plus calme, par exemple, le théâtre, la méditation, l'écriture créative, le chant etc.

7. Essayez la méditation ou le yoga
8. La dépression vous guette ?

Les symptômes d'une dépression sont variés et peuvent se manifester par : de la fatigue, une tristesse persistante, une perte de confiance en soi, des problèmes de concentration, ne plus apprécier ce que vous aimiez auparavant, des sentiments d'anxiété, une tendance à éviter les autres (même vos amis), un sentiment d'impuissance, des troubles du sommeil, un sentiment de culpabilité ou d'insignifiance, une perte d'appétit, un manque de libido et/ou des problèmes sexuels, des douleurs et malaises inexplicables, de l'automutilation ou des pensées suicidaires.

Prenez contact avec votre médecin si vous ressentez quotidiennement plusieurs de ces symptômes pendant plus de deux semaines.